Vous avez dit gras?

09/09/2015 00:01

Au 13 vendémiaire, Bonaparte n’étant encore que général, avait été investi du commandement de Paris. Le peuple souffrait de la disette, et la disette amène toujours à sa suite l’émeute. Pour mieux veiller à la tranquillité publique, Napoléon parcourut les places, les marchés, les faubourgs, et se dirigeait de préférence vers les attroupements nombreux qui se formaient aux portes des boulangers.

Un jour, la foule, plus excitée que de coutume, se presse autour de lui d’un air menaçant; et demande du pain à grands cris. Une femme remarquable par une corpulence qui contrastait avec la maigreur extrême du général Bonaparte, se fait entendre au-dessus des autres, et en désignant les officiers, elle dit:

Pourvu que ces gueux-là mangent, pourvu qu’ils s’engraissent bien, il leur est fort égal que le pauvre peuple meure de faim.

La bonne, lui répondit Napoléon, regarde-moi bien, quel est le plus gras de nous deux?

Un rire universel se fit entendre et chacun s’empressa d'applaudir à la répartie du général, et de faire place pour le laisser passer librement.

 

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com