Veille d'Austerlitz

12/09/2015 20:25

La bataille d'Austerlitz fut le chef d’œuvre militaire de Napoléon. La veille de cet affrontement, l'empereur parcourut les bivouacs de son armée en essayant de se déplacer incognito. Ce fut un vœu pieux car il fut vite reconnu et comme nous étions le 1er décembre, la veille de l’anniversaire de son couronnement, ses soldats l'acclamèrent bruyamment.

Alors qu'il traversait le bivouac du 57e régiment de ligne, il dit:

Souvenez-vous qu’il y a bien longtemps que je vous ai nommé le terrible?

C'est alors que tout le front des troupes s'embrassa dans une lueur aveuglante; chaque soldat ayant ramassé la paille sur laquelle il avait reposer et en avait fait des feux de joie.

Un vieux grenadier s'approcha de l'empereur et lui dit:

Tu n’auras pas à t’exposer; je te promets au nom de tous les grenadiers de l’armée que tu n’auras à combattre que des yeux; demain nous t’amènerons les canons et les drapeaux de l’armée russe pour célébrer l’anniversaire de ton couronnement.

Napoléon, ému jusqu’aux larmes, dit en se retirant:

Cette soirée serait la plus belle de ma vie, si elle n’était empoisonnée par l’idée que demain je perdrai beaucoup de ces braves…

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com