Sacré Félicien!

28/02/2016 22:40

Nous avons vu dans un précédent ar ticle que Napoléon III a émis pour la première fois en France une médaille commémorative aux survivants des guerres de la Révolution et de l'Empire, la médaille de Sainte-Hélène. Cette dernière a été octroyée à quelques 15.000 Belges ayant combattu dans les rangs français.

En 1858, soit un an après le décret instituant la médaille de Sainte-Hélène, Félicien Rops, artiste belge débutant sa carrière comme caricaturiste, clame dans ses premières œuvres sa révolte et sa protestation contre les désastres de son époque. Il crée alors en réponse une médaille de Waterloo satirique en bronze argenté pour critiquer les Belges arborant la médaille de Sainte-Hélène.

  • Avers : au centre un Napoléon manchot, borgne et à la jambe de bois s'aidant d'une canne. Au sommet l'inscription MÉDAILLE DE WATERLOO et de part et d'autre du personnage la mention DU DERNIER DES CHAUVINS - VOILA TOUT CE QUI RESTE.
  • Revers : au centre REVERS DE LA MÉDAILLE - 15 JUIN 1858 entouré de l'inscription A SES COMPAGNONS DE RACLÉE SA DERNIÈRE PAROLE…. SIGNÉ CAMBRONNE.

Cette œuvre satirique choqua l'opinion publique et lui valut une demande en duel de la part du fils d'un ancien officier de l'Empire qui a vu là une offense personnelle. Le duel eut lieu et les deux hommes se battirent et furent tous les deux blessés.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com