Rires nerveux

17/07/2016 21:16

Le sort des soldats durant l'Empire n'était pas enviable. Ils devaient d'abord énormément marcher durant des jours entiers, se débrouiller pour trouver une pitance pour se nourrir et puis se battre dans des conditions épouvantables. Quand on voit la ferveur avec laquelle ils saluaient leur empereur, on a de la peine à comprendre leur motivation. Mais ils l'ont fait sans faiblir et ils se sont sacrifiés pour la liberté et l'honneur.

Affronter un ennemi debout en marchant au son du tambour devait demander une fameuse dose de courage voire d'inconscience, surtout si le soldat était sous le tir de canons qui faisaient de lourdes saignées dans les rangs de l'infanterie.

Ainsi, lors de la bataille des Arpiles (bataille de Salamanque pour les Britanniques) durant la guerre d'Espagne, un soldat de l'infanterie légère fut tout simplement coupé en deux par un boulet envoyant en l'air tout son paquetage, déchiqueté par le projectile. Toute la farine que contenait son sac créa un nuage blanc qui retomba sur ses camarades lesquels se retrouvèrent complètement enfarinés. Malgré l'horreur de la situation, ces derniers partirent dans un fou rire nerveux qu'ils ne purent arrêter...

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com