Petit prince

07/10/2016 13:24

Hortense de Beauharnais était la fille naturelle de Marie-Joseph-Rose Tascher de la Pagerie, plus connue sous le nom de Joséphine de Beauharnais, première épouse de Napoléon Bonaparte. Elle épousa un des frères de Napoléon, Louis, avec qui elle eut 3 enfants:

  • Napoléon-Charles Bonaparte (voir ci-dessous);
  • Napoléon-Louis qui sera Roi de Hollande sous le nom de Louis II;
  • Charles Louis Napoléon, qui deviendra le futur Napoléon III, Empereur des Français. Son père, doutait de sa paternité qu'il ne reconnut que sous la pression de son frère, Napoléon.

Le petit Napoléon-Charles naît le 10 octobre 1802 et son destin est déjà tout tracé.

N’ayant pas encore eu d’enfants avec Joséphine, Napoléon voyait en lui l’héritier du trône impérial et l’adopta officiellement. En effet, l'enfant unissait en lui le sang des deux familles les Bonaparte et les Beauharnais. Il faut savoir que ces deux familles se détestaient mutuellement au niveau des frères et sœurs alors que Napoléon et Joséphine étaient des plus complices. Dès lors, on grava dans le marbre de la nouvelle constitution impériale des articles qui faisaient de lui l'héritier du trône:

Article 4. - Napoléon Bonaparte peut adopter les enfants ou petits-enfants de ses frères, pourvu qu'ils aient atteint l'âge de dix-huit ans accomplis, et que lui-même n'ait point d'enfants mâles au moment de l'adoption. - Ses fils adoptifs entrent dans la ligne de sa descendance directe. - Si, postérieurement à l'adoption, il lui survient des enfants mâles, ses fils adoptifs ne peuvent être appelés qu'après les descendants naturels et légitimes. - L'adoption est interdite aux successeurs de Napoléon Bonaparte et à leurs descendants.

Article 5. - A défaut d'héritier naturel et légitime ou d'héritier adoptif de Napoléon Bonaparte, la dignité impériale est dévolue et déférée à Joseph Bonaparte et à ses descendants naturels et légitimes, par ordre de primogéniture, et de mâle en mâle, à l'exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance.

Article 6. - A défaut de Joseph Bonaparte et de ses descendants mâles, la dignité impériale est dévolue et déférée à Louis Bonaparte et à ses descendants naturels et légitimes, par ordre de primogéniture, et de mâle en mâle, à l'exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance.

Joseph Bonaparte, le frère ainé de Napoléon, n’ayant eu que deux filles, c'était donc à l'aîné des garçons de Louis que pouvait revenir la couronne impériale par l'application des articles 4 (via l'adoption) et 6 (via la primogéniture mâle issue de Louis Bonaparte).

Cet état de fait fut également traduit dans les représentations officielles et notamment dans le fameux tableau de David sur le sacre de Napoléon Ier qui eut lieu le 2 décembre 1804. En effet, dans ce chef-d’œuvre, seules trois personnes arborent des habits rouges, signe de leur position tout en haut de la hiérarchie impériale : Napoléon l’Empereur, Joséphine l’Impératrice et Napoléon-Charles l’héritier.

Napoléon-Charles mourut du croup à la Haye le 5 mai 1807 à l’âge de 4 ans mettant un terme aux espoirs dynastiques de Napoléon. Il apprit sa mort quelques jours plus tard en pleine campagne de Pologne, alors qu’il avait appris quelques jours plus tôt qu’il était devenu père d’un petit Léon d'une de ses maîtresses, Madame Éléonore Denuelle de La Plaigne. Commença alors à germer l’idée d’un remariage avec un ventre qui fut fait 3 ans plus tard lorsqu’il épousa en secondes noces Marie-Louise d’Autriche.

Plusieurs anecdotes sont liées à cette mort prématurée:

  • Le croup ou laryngo-trachéo-bronchite est une affection respiratoire habituellement déclenchée par une infection virale aiguë des voies aériennes supérieures et qui se traduit par un gonflement de l'intérieur de la gorge entraînant une gêne respiratoire produisant une toux dite aboyante. Le substantif croup provient du verbe anglais croup, signifiant hennir. 
  • la cause du décès de son neveu engagea Napoléon à lancer un prix pour récompenser le meilleur mémoire de médecine sur le croup et sur la manière de le traiter. Il envoya une demande au Ministre de l'Intérieur:

Depuis vingt ans, il s'est manifesté une maladie qu'on appelle le croup, qui enlève beaucoup d'enfants dans le nord de l'Europe, nous désirerions que vous proposiez un prix de 12 000 francs qui sera donné au médecin auteur du meilleur mémoire sur cette maladie et sur sa manière de le traiter. 

  • Victor Hugo évoque dans son poème Le revenant en 1843 la mort d’une enfant de 3 ans faisant vraisemblablement référence à la mort du petit Napoléon-Charles:

Le croup, monstre hideux, épervier des ténèbres,
Sur la blanche maison brusquement s'abattit,

Horrible, et, se ruant sur le pauvre petit,
Le saisit à la gorge ; ô noire maladie ! De l'air par qui l'on vit sinistre perfidie !

  • le fameux tableau de David ne fut achevé qu’en novembre 1807, soit quelques mois seulement après le décès de l'enfant.
  • ce jeune prince héritier est mort un 5 mai, date de la mort de Napoléon qui aura lieu 14 ans plus tard.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com