Pavie, pas pris!

17/07/2016 17:06

Alors qu'il fut à peine couronné jeune roi, le vainqueur de l'incroyable bataille de Marignan en 1515, le roi de France, François Ier, de la dynastie des Valois, perd 10 ans plus tard la bataille de Pavie et est fait prisonnier. C'est le troisième souverain français à être capturé sur un champ de bataille après Saint Louis, Louis IX, à la bataille de Mansourah (1250) durant la septième croisade et Jean le Bon à la bataille de Poitiers (1356). Suivra plus tard, Napoléon III à la bataille de Sedan (1870).

Blessé au visage et à la jambe, il remet son épée à Charles de Lannoy qui la transmet à Charles-Quint en Espagne. François Ier sera retenu prisonnier jusqu’à la signature du Traité de Madrid en janvier 1526.

Le 23 mars 1808, Murat fait son entrée à Madrid dans le cadre de la guerre contre le Portugal ayant ouvert ses ports aux bateaux anglais. Il se fait alors remettre très solennellement la fameuse épée de François Ier et la fait expédier à l'Empereur.

Heureux de récupérer une telle lame emprunte d'histoire, Napoléon s'écrie:

Je suis bien aise de rendre à la France l'épée de François Ier.

Mais il ne peut s'empêcher d'ajouter:

Un grand roi et un brave soldat, mais quel mauvais général!

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com