Ne jamais sous-estimer son adversaire

03/08/2015 15:28

Vers 8h du matin ce 18 juin 1815, Napoléon prend son petit-déjeuner avec une partie de son état-major. Sont présents les Maréchaux Ney et Soult et les Généraux Drouot, Bertrand et Drouet d'Erlon. L'atmosphère est détendue et l'empereur optimiste. Mais Soult, qui a combattu les Anglais dans la péninsule ibérique, souligne la force de l'infanterie anglaise et la fermeté du Duc de Wellington. Napoléon réagit énergiquement:

Parce qu'il vous a battu, vous le regardez comme un grand général. Moi, je vous dis que c'est un mauvais général, que les Anglais ont de mauvaises troupes et que ce sera l'affaire d'un déjeuner.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com