Monument perdu

12/03/2016 14:46

Si vous vous baladez de nos jours dans la commune de Lasne près de Waterloo le long de la rue de Genleau, vous risquez de croiser du regard un monument insolite perdu dans les champs.

Il s'agit du monument au Comte von Schwerin.

Le comte commandait en qualité de colonel la brigade de réserve de la cavalerie du IVe corps de von Bülow forte de près de 2.000 cavaliers et composée du 1e régiment de uhlans de la Prusse occidentale, du 2e régiment de hussards silésiens et du 8e régiment de hussards. C'est à la tête de ce dernier régiment qu'il trouva la mort entre 14h00 et 15h30 le 18 juin 1815, frappé par un boulet français, tiré par une batterie d'artillerie à cheval située à la lisère du bois de Paris, qui accompagnait le 7e hussards de Marbot. Von Schwerin éclairait à cet endroit l'avancée de la 15e brigade d'infanterie de Von Losthin qui montait vers le plateau de Mont-Saint-Jean. Il fut enterré à la hâte par ses soldats.

En 1817, après deux années de recherche et grâce aux indications inespérées d'une paysanne de la région, sa veuve, la Comtesse Sophie Daenhoff, retrouva sa sépulture et fit ériger le monument pour entretenir la mémoire de son mari. Touchée par l'accueil de la population locale, la veuve offrit deux cloches à l'église de Lasne ainsi qu'une rente annuelle de 100 florins prussiens au curé de Lasne, pour ses pauvres.

L'inscription en allemand sur la colonne est la suivante, suivie de sa traduction:

Wilhelm Graf von Schwerin
Koenigl. Preus. Obrist und Ritter
Gefallen
Dem Siege am Juni
1815
In der Fremde Für die Heimath

Guillaume, Comte de Schwerin
Colonel et chevalier du roi de Prusse
Tombé
Lors de la victoire de juin
1815
À l’étranger pour la Patrie

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com