L'espoir fait vivre...

04/10/2015 13:59

Beaucoup de personnes étaient désireuses sous l'Empire de se faire remarquer du grand homme pour espérer obtenir quelques faveurs de l'illustre homme d'état.

Hubert-Pascal Ameilhon, directeur de bibliothèque, étaient de ceux-là. Il réussit à convaincre les autorités de la nécessité de préserver au nom du peuple les livres confisqués aux différentes institutions afin de les sauver de la dilapidation et de la destruction. Il permit ainsi de sauver plus de 800.000 volumes. Un jour qu'il faisait partie d'une députation qui devait voir pour la première fois Napoléon, il se met très en vue dans la salle d'audience. L'Empereur, apercevant une figure qu’il ne connaissait qu’imparfaitement, s'approcha comme voulu de lui en lui disant:

N’êtes-vous pas M. Ancilion ?

Oui, Sire… Ameilhon

Ah ! sans doute, bibliothécaire de Sainte-Geneviève?

Oui, sire…de l’Arsenal

Et je le savais; vous êtes le continuateur de l’Histoire de l’Empire ottoman ?

Oui, sire… de l'Histoire du Bas-Empire.

Napoléon irrité de ses méprises, lui tourna brusquement le dos et s'éloigna. M. Ameilhom, aveuglé, ne vit que l’honneur et la joie d’avoir arrêté quelques minutes près de lui l’Empereur. Il se pencha vers son voisin en lui disant avec emphase.

L'Empereur est étonnant; il sait tout!

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com