Le Bac

19/06/2016 17:18

Tous les étudiants français connaissent la dure épreuve du baccalauréat qui ponctue leur cycle d'études secondaires.

Le mot vient du latin médiéval baccalarius qui signifie jeune homme qui aspirait à devenir chevalier et du mot laureare c'est-à-dire couronner de lauriers. Ce terme est apparu à l'Université de Paris au XIIIe siècle, mais c'est encore une fois Napoléon qui l'a modernisé en 1808.

La Révolution française a vu la suppression des universités, mais c'est au travers du décret du 17 mars 1808 que Napoléon Ier réorganise le baccalauréat autour des cinq disciplines de l'époque: sciences, lettres, droit, médecine et théologie ensemble avec deux autres grades, la licence et le doctorat. Le baccalauréat devient alors un grade d'État.

Au XIXe siècle, l'épreuve était orale et souvent faite en latin, grec ou français. À la première édition en 1809, seuls 30 candidats ont été reçu après un oral de 45 minutes sur les thèmes de la philosophie, la géométrie et l'algèbre.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com