Aller sans retour

01/02/2016 13:35

Napoléon est rentré en Russie avec près d'un demi-million d'hommes, mais s'ils ont tous eu un billet pour s'y rendre, beaucoup n'ont reçu qu'un aller simple. De nombreux valeureux guerriers sont morts dans les steppes glacés de la Russie, mais certains ont décidé de rester sur place plutôt que d'affronter les rigueurs de la retraite. Ils se sont installés dans ces contrées inconnues et hostiles et ont fondé une famille.

Au retour de Louis XVIII, ce dernier s'évertua à demander le rapatriement des Français restés en Russie, mais ses vœux furent peu entendus car les candidats au retour furent bien peu nombreux. C'est ainsi que plusieurs milliers de Français prirent racine dans le pays des tsars. Au milieu du XIXe siècle, on estimait que plus de 3.000 Français vivaient à Moscou.

Tous ne devinrent pas célèbres, mais le soldat de la Grande Armée, Jean-Baptiste Savin, s'illustra d'une manière toute particulière. Devenu russe sous le nom de Mikhail Andréïevitch Savine, il travailla pendant 60 ans comme professeur de français pour les enfants de la noblesse russe. Il mourut en 1894 après avoir atteint l'âge canonique de ... 123 ans selon lui et 102 selon les registres de l'armée française.

Le brave homme connut 4 rois français (Louis XVI, Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe Ier), les 2 empereurs français (Napoléon Ier et III), 5 présidents français (Adolphe Thiers, Mac Mahon, Jules Grévy, Sadi Carnot et Casimir-Perier), les 24 premiers présidents des Etats-Unis, les 7 derniers tsars de Russie (Catherine II à Nicolas II) et 7 papes.

Nous vous renvoyons également à notre article sur les vétérans de l'épopée napoléonienne.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com