Hussard, vous avez dit hussard? Que c'est bizarre!

15/11/2015 14:27

Tout le monde connaît le mot hussard. On s'imagine d'abord ces beaux cavaliers impétueux vêtus de superbes uniformes aux lacets ou brandebourgs magnifiques ornant leur poitrine. Leur shako ou colback était paré d'un cordon blanc et d'un plumet de la couleur distinctive de leur régiment. Leurs cheveux tressés en nattes épaisses sur les tempes appelés cadenettes jouaient un rôle protecteur contre les coups d’armes blanches et à l'arrière un catogan noir pour les maintenir en courte queue de cheval. Une moustache fine finissait de dessiner le visage de ces guerriers sans pareil.

On connaît également l'expression à la hussarde, c'est-à-dire sans retenue.

Les hussards apparaissent en 1637 dans l’armée française mais ne formeront une arme distincte dans la cavalerie qu’en 1776. Durant l'Empire, on compta jusqu'à 14 régiments en 1813. ils étaient parmi les plus chatoyants cavaliers de l’Empire. Leurs régiments rivalisaient d’élégance arboraient des uniformes aux couleurs vives leur interdisant d’être quelconques et les forçant à se surpasser. C'est ainsi qu'on les vit galoper d’exploits en exploits, opérant des raids lointains sans se soucier de leurs arrières. Ainsi le 10e régiment, qui s’était vu attribuer 25 croix de la Légion d’Honneur par l’Empereur à la veille de la bataille de Lützen (1813), ne comptait plus dans ses rangs, à l’appel du lendemain soir, que cinq de ses nouveaux décorés !

On se rappelle également l'exploit de la Brigade Infernale du Général Charles Louis de La Salle, formée des 5e et 7e hussards qui réussit à capturer la forteresse de Stettin comptant 6.000 hommes de garnison et 160 canons… avec seulement 500 cavaliers. Ce qui fera dire à Napoléon que si sa cavalerie commençait à prendre des forteresses, il devra se résoudre à faire fondre son artillerie de siège (voir autre article). Ce fameux Général Lasalle avait un tempérament particulièrement enflammé et on lui doit plusieurs citations célèbres. Il disait à sa femme: Mon cœur est à toi, mon sang à l'Empereur, ma vie à l’honneur. Ou encore qu'un hussard mort après 30 ans est un jean-foutre; il mourra lui-même à Wagram à l'âge de 34 ans.

Mais ce que l'on ne connaît pas toujours c'est l'origine du mot hussard.

Le mot vient du hongrois huszar qui signifie le vingtième. On parle aussi quelquefois de housard ou plus rarement de houssard. Ce corps de cavalerie légère trouve son origine en Hongrie en 1458 pour combattre les Turcs. Le Roi Matthias Corvin Ier dit le Juste (1458-1490) dut en effet lutter contre l'Empire ottoman pour protéger ses frontières. Dans ce contexte, il décréta que dans son royaume de Hongrie, chaque village devait fournir au souverain des cavaliers montés équipés et armés au nombre de un pour vingt hommes valides, d'où le nom de houzard devenu par la suite hussard.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com