Bravoure à tous prix

15/11/2015 19:00

Le siège de Saint-Jean-d'Acre se déroula de mars à mai 1799 entre la France républicaine et l'Empire ottoman aidé par le Royaume-Uni. Ce fut un échec pour Napoléon, il quittera d'ailleurs l'Egypte 3 mois plus tard et la France quittera définitivement l'Egypte deux ans plus tard.

Mais au cœur de grand événement de l'Histoire se cache parfois de petits événements qui sont tout aussi intéressants à découvrir. 

Ainsi lors de ce fameux siège, on a vu une nouvelle fois la preuve d'un dévouement héroïque et touchant à l'égard du Général Bonaparte. Se trouvant dans la tranchée devant le mur d'enceinte, une bombe tomba aux pieds de Bonaparte menaçant sa vie. C'est alors que deux grenadiers se jetèrent aussitôt sur lui pour le protéger de l'explosion. Ils élevèrent également leurs bras au-dessus de leur tête pour le couvrirent de toutes parts. Heureusement pour ses courageux soldats, la bombe n'explosa pas et personne ne fut touché.

Un de ces braves grenadiers protecteurs est devenu 13 ans plus tard général; il s'agit de Pierre Daumesnil surnommé Jambe de bois pour avoir perdu une de ses jambes à la bataille de Wagram en 1809 (voir autre article).

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com