Vive l’Empereur !

16/06/2015 22:17

La première abdication de l'Empereur à Fontainebleau en avril 1814 est restée gravée dans les mémoires. On se souvient de l’émotion de l’Empereur devant ses fidèles grognards :

Soldats de ma vieille Garde, je vous fais mes adieux. Depuis vingt ans, je vous ai trouvés constamment sur le chemin de l'honneur et de la gloire. Dans ces derniers temps, comme dans ceux de notre prospérité, vous n'avez cessé d'être des modèles de bravoure et de fidélité. Avec des hommes tels que vous, notre cause n'était pas perdue. Mais la guerre était interminable; c'eut été la guerre civile, et la France n'en serait devenue que plus malheureuse. J'ai donc sacrifié tous nos intérêts à ceux de la patrie; je pars. Vous, mes amis, continuez de servir la France. Son bonheur était mon unique pensée; il sera toujours l'objet de mes vœux! Ne plaignez pas mon sort si j'ai consenti à me survivre, c'est pour servir encore à notre gloire; je veux écrire les grandes choses que nous avons faites ensemble! Adieu, mes enfants! Je voudrais vous presser tous sur mon cœur; que j'embrasse au moins votre drapeau! Adieu encore une fois, mes vieux compagnons! Que ce dernier baiser passe dans vos cœurs!

Peu de temps après, le duc d'Angoulême et le maréchal Ney passèrent les troupes en revue. En traversant les rangs au galop, les officiers commandèrent de crier: Vive le Roi! Mais les soldats crièrent:' Vive l'Empereur !

Le duc d'Angoulême dit alors :'

Ils sont bien toujours les mêmes.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com