Prise de Stettin par Lasalle

07/06/2015 00:31

Nous sommes en pleine campagne de Prusse en 1806.

L'armée prussienne vient d'être écrasée à la suite de la double bataille d'Iéna et Auerstaedt. Les 5ème et 7ème régiments de hussards du général Lasalle surnommés la brigade infernale en vertu de leurs actions d'éclat vont ajouter une belle victoire à leur palmarès.

Arrivé devant les murs de la puissante forteresse de Stettin, bien armée et approvisionée, le général Lasalle qui n'a avec lui que 500 hommes, des hussards, déclare vouloir attaquer la ville défendue par 10.000 hommes et 160 canons! Il en rend compte au commandant prussien, le général Von Romberg, qui, tellement impressionné, croit avoir affaire à toute l'armée française et capitule!

Contraint d’honorer sa signature au bas de l’acte de capitulation, von Romberg, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, offrit à Lasalle une superbe pipe en porcelaine. Celui-ci, dit-on, la portait dans la main droite (c’est ainsi que le montre une toile du peintre Édouard Detaille) lorsqu’il trouva la mort à la fin de la bataille de Wagram, le 6 juillet 1809.

Murat rapporte la nouvelle de la capitualtion de Stettin à Napoléon qui très surpris déclare:

Si vos cavaliers prennent des places fortes je n'ai plus qu'à licencier mon artillerie et mon génie.

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com