Petite cause, grands effets

21/06/2015 19:37

Il est connu que Napoléon ne fut pas un bon cavalier. Il était certes endurant; pouvant passer des heures sur le dos de sa monture, mais il montait à cheval sans grâce et nombreuses et fréquentes furent ses chutes.

Ainsi, quelques jours avant le fameux 18 brumaire, il se trouvait dans la propriété de son frère Joseph, à Mortefontaine et proposa à Regnault de Saint-Jean d'Angèly, qui s'occupera durant l'Empire des relations du gouvernement avec le Sénat conservateur et se chargera des affaires privées de la famille impériale, de chevaucher quelque peu ensemble pour discourir des événements à venir.

Galopant à bride abattue à travers les rochers, le cheval de Bonaparte, heurte une pierre et projette le général à une quinzaine de pieds en avant de sa monture, inconscient. Regnault se précipite mais plus de pouls, plus de respiration, il le croit mort.

Au bout de quelques minutes, Bonaparte, sans fracture, sans contusion, sans blessure, reprend ses esprits et remonte à cheval.

Ah ! général, s'écrie son compagnon, quelle peur vous m'avez faite !

Et Bonaparte de répondre :

Voici pourtant une bien petite pierre contre laquelle tous nos projets ont failli se briser.

Suite à cet incident, sous le Consulat et l'Empire, les soins les plus minutieux furent apportés au dressage des chevaux de Napoléon. Les chevaux destinés au service personnel de l'Empereur passaient par de rudes épreuves, avant d'arriver jusqu'à l'honneur de le porter.

Son grand écuyer, nommé Jardin, les préparait en leurs battant le tambour, en leurs tirant des pétards aux oreilles, en agitant des chapeaux ou des drapeaux devant leurs yeux ou encore en leurs donnant des coups de fouets sur la tête et les oreilles et en leurs lançant de lourds paquets dans les jambes, tout cela sans broncher. Ces chevaux, que Napoléon choisissait de préférence parmi les Arabes, portaient souvent les noms des batailles auxquelles ils avaient pris part: Marengo, Wagram....

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com