Gla gla...

21/06/2015 20:31

Napoléon était un grand frileux. Très sensible au froid, il fallait du feu dans ses appartements en permanence presque toute l'année. Dès le matin, il se blottissait près du feu pour se réchauffer. Il adorait également prendre des bains, toujours très chauds. S'il lisait les journaux et restait dans son bain une heure, tous les domestiques s'affairaient alors pour ajouter de l'eau chaude et maintenir la bonne température.

Mais lorsqu’il épousa l'impératrice Marie-Louise en 1810, il fut confronté à un grand dilemme. Marie-Louise, princesse élevée de façon sévère dans le glacial palais de Schönbrunn, n’avait pas pour habitude d’avoir du feu dans sa chambre à coucher. Dès qu'elle eut de l'emprise sur son mari, l'impératrice exigea que, dans sa chambre, le feu ne fût jamais allumé.

- Louise, ma mie, venez coucher chez moi ce soir, disait parfois Napoléon à sa seconde femme.

- Il y fait trop chaud, répliquait Marie-Louise avec son rauque accent allemand.

Mari aimant, l'Empereur dut maintes fois se résigner à grelotter auprès de sa chère Louise. Une simple femme tenait en échec le grand conquérant frileux!

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com