Ce n’était que la Garde nationale

16/06/2015 08:23

La dernière bataille de la campagne de France qui ouvrira la route de Paris aux alliés est la bataille de la Fère-Champenoise le 25 mars 1814.

Les Français lancent dans la mêlée toutes les troupes qu’il leurs restent et c’est ainsi que 3.000 soldats de la Garde nationale sous les ordres du général Pacthod organisés en six carrés de soldats en sabots et chapeaux vont résister héroïquement aux charges répétées de plus de 20.000 cavaliers russes.

Le courage de ses bougres n’a pas échappé au tsar Alexandre qui, n’écoutant que sa compassion, se mêle à la suite de ses chevaliers-gardes pour arrêter le carnage. Il est retenu par ses officiers auxquels il lance :

Je veux sauver ces braves !

Après la défaite française, le tsar demande à voir le général Pacthod afin de lui remettre son épée en marque de respect. Un des aides de camp du tsar demanda au général français :

Êtes-vous de la Garde impériale de Napoléon?

Digne, le général Pacthod lui répondit:

Non monsieur, vous avez été chanceux, nous ne sommes que la Garde nationale !

Contact

Frank Grognet Nivelles
Belgique
hussardises@gmail.com